Carte de visite

Situation

Brie est située à 15 km au nord-est d’Angoulême .

La commune est traversée par la RN 141 (Saintes – Limoges) et se trouve à proximité de la N 10 (Poitiers – Bordeaux).

  • Altitude moyenne : 135 mètres
  • Nombre d’habitants :4 336 au 1er janvier 2015
  • Nombre de hameaux 41
  • Superficie : 3405 Ha
    • 940 Ha forêt domaniale de la Braconne,
    • 1696 Ha cultivés par 36 exploitants,
    • 46 Km de voies communales

Géologie

Située sur le KARST de La Rochefoucauld, c’est un plateau calcaire sous une fine couche de terre en surface.

L’eau dissout le carbonate de calcium créant des grottes et effondrements, dont les combes sont l’illustration ; comme la Grande Fosse au nord-est de la commune (50 m de profondeur et 150 m de diamètre).

 

 

Hydrographie

Réserve d’eau en profondeur.

Ex : forage de Chez Joigny. Peu de cours d’eau en surface. Quelques précieux puits assez profonds (jusqu’à 40 m).

 

Climat

Tempéré et océanique

Températures moyennes :

    • 5° en hiver
    • 19°5 en été

Météo :

    • 120 jours de pluie pour une moyenne de 834 mm de précipitations,
    • 20 jours d’orage/an,
    • 3 à 5 jours de neige – grêle/an,
    • 50 jours de gelée/an,
    • 50 jours de brouillard/an.

Faune et Flore

Forêt : 940 Ha

    • nombreux chemins pédestres ( plaquette randonnée disponible)

Futaie : 60 à 160 ans d’âge

    • 70% chêne pubescent,
    • 20% pin,
    • 10% hêtre.

 

Taillis : 30 à 60 ans d’âge

    • 60% charme,
    • 30% chêne,
    • 10% érable.

Haies : chêne pubescent – frêne – orme – érable champêtre – troène – aubépine – cornouiller – prunellier

Faune : environ 36 espèces ont été recensées.

Ex : chauve-souris – blaireau – martre – putois – hermine – genette – lièvre – chevreuil – sanglier (chasse réglementée) – circaète Jean le Blanc – faucon – pie cendrée – couleuvre esculape renard – outarde.

Origine et patrimoine

Origines possibles du nom de BRIE :
passage – forteresse – forêt

Le nom des plantiers « Grosse Pierre » ou « Pierre Levée » rappelle les dolmens.

Il ne reste pratiquement rien de l’occupation gallo-romaine et des villas romaines : ruines à la Jauvigère, voie romaine.

  • Eglise St Médard (12ème siècle),
  • Logis de la Prévôterie (16èmesiècle, privé) où l’on peut voir les armes du seigneur de Nesmond (3 cors de chasse),
  • Logis des Maisonnettes (16èmesiècle),
  • Logis de Brie (17ème siècle),
  • Chapelle privée des Frauds (année 1900) utilisée autrefois à la cérémonie de bénédiction des chiens partant à la chasse,
  • Lavoirs (Brie – les Chirons),
  • Four à pain (les Métairies),
  • Nombreux puits.

Agriculture

Cultures principales :

1696 Ha cultivés

Autrefois, essentiellement agricole, au cours de l’histoire on cultiva le safran, le lin et la vigne sur les coteaux.

Actuellement, la production se compose de céréales, colza, tournesol.

La production laitière et le cheptel diminuent de plus en plus, compte tenu de la conjoncture économique.

Vie économique et sociale

De nombreux services de proximité : bureau de poste, épicerie, boucherie, boulangeries, café, salon de coiffure, cabinets médicaux et de kinésithérapie, pharmacie, fleuriste, décoratrice. Commerces, artisans, industries

 

 Loisirs

  • stade de foot,

  • terrains de tennis,
  • skate-park,
  • centres équestres,
  • promenades en forêt et sur les nombreux chemins ruraux,
  • cinéma rural.
  • 49 associations culturelles, sportives ou de loisirs (l’annuaire des associations est à votre disposition à la mairie)